Nicole Trisse
Députée de la 5ème Circonscription de Moselle

Billet de la semaine

Tiers payant : l’objectif d’avoir un tiers payant généralisable est maintenu

 

 

Le Gouvernement tiendra l’engagement du Président de la République de rendre le tiers payant généralisable, ce qui implique deux conditions :

 

-qu’il soit accessible aux personnes qui en ont besoin. L’avance des frais de santé ne doit pas être un frein pour se soigner.

-que la faisabilité technique soit opérationnelle, c’est-à-dire que les outils existent pour que tous les professionnels de santé le pratiquent.

 

Le tiers payant existe déjà pour les publics fragiles et pour les femmes enceintes et malades en affectation de longue durée (ALD), et il il fonctionne bien pour eux, car ils sont pris en charge à 100 % par l’assurance maladie obligatoire : « Le rapport de l'Igas indique clairement que pour les publics pour lesquels il est obligatoire, les bénéficiaires de la CMUC, de l'aide à la complémentaire santé, les affections longue durée et les femmes en congé maternité, le tiers payant fonctionne ».

 

Pour faire du tiers payant un droit effectif et réel, les moyens techniques doivent être opérationnels pour les professionnels de santé, notamment ceux qui ne sont pas encore équipés : «  aujourd'hui, nous ne sommes pas prêts techniquement à l'étendre », notamment sur la partie des assurances complémentaires.

 

Le Gouvernement travaillera en concertation avec l’ensemble des acteurs concernés pour définir les modalités de mise en œuvre du tiers payant généralisable, qui seront revues dans les semaines qui viennent, et qui prendront en compte des obstacles techniques.

 


Articles similaires

Réalisation & référencement Comment faire un site web de politique

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.